Produire des diamants artificiels à température ambiante

décembre 11, 2020
Mohamed Zaki

Mohamed Zaki

Mohamed Zaki is a Marketing specialist at Promine. He has an undergraduate degree in Mining Engineering CO-OP from McGill University. With an opportunity to do 3 research studies with excellent professors from McGill University and experience in open-pit mining, he developed an interest in analyzing data using powerful programs. Upon joining the Promine team, Mohamed worked as a Quality Assurance & Support Specialist, then obtained a position as a Sales Specialist. A few months later, he took the role of a Marketing Specialist in which he currently operates to promote the professional image and products of Promine Company.

Une recherche menée par une équipe de scientifiques de l’Université nationale australienne a déclaré que les diamants ordinaires et le minéral « Lonsdaleite », un type de diamant plus dur trouvé sur le site d’impact des météorites sur la terre, peuvent être formés à température ambiante en appliquant et en concentrant une pression extrêmement élevée sur un point. Normalement, les diamants se forment à environ 150 kilomètres sous terre à des températures supérieures à 1000 ° C, mais l’astuce consiste à appliquer une pression tout en utilisant une force de cisaillement, comme l’explique Jodie Bradby, professeur de physique à l’ANU. Cette force de cisaillement consiste en une énorme force de glissement de torsion. Cela permet aux atomes de carbone de tomber en place pour former un diamant. Selon cette nouvelle méthode, des diamants réguliers se forment au milieu des veines de minéral « Lonsdaleite », ce qui a été observé sous des techniques de microscopie électronique, comme l’explique Dougal McCulloch, professeur de physique au RMIT qui codirige la recherche.

Cette recherche peut véritablement changer l’industrie minière. Avec cette nouvelle technologie, les nouvelles techniques de forage peuvent s’appuyer sur des trépans diamantés abordables. En comparaison avec les diamants synthétiques, qui sont créés sous une chaleur extrême, le minéral « Lonsdaleite » a le potentiel d’être utilisé pour couper à travers la roche ultra-dure sur les sites miniers, en raison de la résistance accrue de ses matériaux. La création de ces types de diamants a également l’avantage de ne pas compter sur le minage de diamants pour produire du matériel de forage. Étant donné que le minéral « Lonsdaleite » est également créé dans un laboratoire, son facteur d’impact environnemental est similaire à celui des diamants synthétiques.

Référence :

Leotaud, V. R. (2020, November 23). Scientists produce diamonds in minutes at room temperature.

MINING.COM. https://www.mining.com/scientists-produce-diamonds-in-minutes-at-room-

temperature/? utm_source=Suppliers_Digest&utm_medium=email&utm_campaign=MNG-DIGESTS&utm_content=scientists-produce-

diamonds-in- minutes-at-room-temperature

Spary, S. C. (2020, November 20). Diamonds created at room temperature in minutes. CNN.

https://edition.cnn.com/2020/11/19/world/diamonds-room-temperature-scli-intl-scn/index.html

Nouvelles et mises à jour

Rejoignez notre Newsletter

N'oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux pour suivre tous nos événements et actualités!

Articles similaires

L’IMPORTANCE DE GÉRER LA DILUTION

L’IMPORTANCE DE GÉRER LA DILUTION

L’une des priorités de toute exploration minière est de maximiser la production et d’augmenter les revenus[1]. Pour y parvenir, les ingénieurs miniers doivent jongler entre les coûts, la productivité, la dilution, le taux de recouvrement[2] et les impacts...

Partagez ceci